Une découverte inattendue

C’est complètement fou. Un Rossetti, un Burne-Jones, deux Fra Angelico et un exemplaire du chef-d’œuvre de William Morris en matière de livre illustré, les œuvres complètes de Chaucer, ont été retrouvés dans une maison d’Oxford, chez une bibliothécaire aujourd’hui décédée et qui, visiblement, ne savait pas vraiment ce qu’elle possédait. Les deux Fra Angelico étaient accrochés derrière la porte de sa chambre, l’aquarelle dans la cuisine, et le Burne-Jones dans le salon, au-dessus du feu électrique… Des images sont visibles dans le lien ci-dessus.

Les Fra Angelico étaient des parties manquantes d’un polyptique, et devraient retourner au Musée des Offices, tandis que les Rossetti et Burne-Jones ont été préemptés par l’Ashmolean Museum d’Oxford.

Ces trésors avaient été légués à l’ancienne propriétaire, Jean Preston, par son père, un collectionneur. On remarquera la cohérence de la collection, tournée vers les préraphaélites du XVe siècle, comme vers ceux du XIXe…


Une réflexion sur « Une découverte inattendue »

  1. Après ça tout est possible…Je vais faire les poubelles de Vanves pour voir si je n’y trouve pas un masque de pharaon ou un tableau de Goya, on ne sait jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.