Peter Pan, anatomie d’un mythe

Dans la série des centenaires internationaux, celui de la première publication du roman Peter and Wendy de Jales Matthew Barrie, en 1911, aura fait bien peu de bruit… Le manque est réparé depuis peu, avec un peu de retard, par la revue en ligne Belphégor, qui vient de publier dans son nouveau numéro un dossier sur Peter Pan. Votre blogueur préféré y tient un modeste article (encore et toujours) sur Arthur Rackham et son interprétation du texte de Barrie.

Illustration d’Arthur Rackham pour Peter Pan in Kensington Gardens, 1906. Source: doc. pers.

L’introduction de Franck Thibault, qui est d’une clarté exemplaire, vous parlera du dossier mieux que je ne saurais le faire. Tout au plus peut-on repréciser que celui-ci est consacré aux différentes réécritures et métamorphoses du personnage inventé par James Matthew Barrie, à la fois dans l’œuvre de son créateur et dans la postérité. Il manquera sans doute des choses dans ce dossier – et notamment une analyse poussée de l’interprétation du roman par Walt Disney -, mais il y a suffisamment de choses pour réjouir les amateurs de Barrie, comme du mythe qu’il a créé. Anatomies d’un personnage, d’un ensemble de textes et d’images, en somme d’un mythe qui a dépassé le strict état littéraire.


3 réflexions sur « Peter Pan, anatomie d’un mythe »

  1. Mais tout à fait!!! En fait j'aurais mieux fait d utiliser le terme re decouverte ;o)Quelle mémoire car je suis absente depuis si longtemps…^^

  2. Je vous excuse tout à fait de vous amuser de la polémique tout à fait stérile qui m'a "opposé" à Céline-Albin Faivre. Il est assez absurde de se voir accusé de malhonnêteté intellectuelle quand on est prêt à reconnaître ses torts, mais qu'on ne nous donne pas les moyens de le faire. Et comme chacun sait au moins depuis Lear, l'absurde fait rire :-)Mais par ailleurs, ne connaissiez-vous pas mon blog sous l'identité de "Lamousmé", si mes souvenirs sont bons?

  3. Très beau dossier!!! Épicé par une petite polémique que mon mauvais esprit a savouré vous m' en excuserez peut être , sachant qu'il me fait découvrir et fortement apprécier votre blog ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *