Arts graphiques

Une fois de temps en temps n’est pas coutume : un peu de publicité pour un blog passionant de bibliothécaires de la bibliothèque de l’université de Princeton, consacré aux arts graphiques et autres arts du livre et de l’estampe… je trouve les billets mieux rédigés que sur Bibliodyssey, et les images sont de première main.

Source: blogs.princeton.edu/graphicarts

Je suis tombé sur ce blog en faisant une recherche sur les illustrations de Julia Margaret Cameron pour les poèmes de Tennyson, et j’ai enfin pu voir des photos des clichés de la photographe en contexte, avec leurs marges bleutées et un exemple des poèmes calligraphiés par l’artiste sur pierre lithographique… Merci !

Dans le même registre bibliophilique, je signale pour ceux qui ne le connaissent pas déjà le blog de Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF. Ils viennent de faire un billet à propos du projet Mame auquel je participe.


Une réflexion sur « Arts graphiques »

  1. “My aspirations are to ennoble Photography and to secure for it the character and uses of High Art by combining the real and ideal sacrificing nothing of Truth by all possible devotion to Poetry and beauty.” J'imagine qu'il y aurait au minimum une thèse à écrire là-dessus, mais je me contenterai, en pur béotien, de constater simplement que la mise en scène de sujets légendaires, destinée ici à donner ses lettres de noblesse au genre photographique – dans un rapport étroit avec la peinture me semble-t-il – a été par la suite abandonnée, alors que les autres arts n'ont cessé de s'emparer des légendes et des mythes ; comme si la photographie n'avait eu pour seule échapattoire à la monstration du réel que l'abstraction, mettant de côté une forme de représentation travaillant davantage l'imaginaire ou le merveilleux. Pourtant, on voit à travers le travail de Julia Margaret Cameron, toute la force évocatrice que prennent ces images. On a presque l'impression qu'elle est allée photographier Lancelot et Guenièvre chez eux, ou bien que ces images nous arrivent miraculeusement des temps les plus reculés. "Devotion to poetry and beauty". Avec toi, je dis Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *