Jamais deux sans trois

Le samedi 22 novembre à 9 heures, dans la salle des Colloques de l’université Grenoble 3-Stendhal, aura lieu la soutenance de la troisième thèse française sur les contes de Grimm. La première étant celle d’Ernest Tonnelat, en 1912, et la deuxième étant… la mienne, l‘année dernière, quoique je n’aie étudié les contes que de seconde main, et que mon objet principal ait été les illustrations.

La thèse de Natacha Rimasson-Fertin a pour objet une étude comparée, à la fois littéraire et anthropologique (histoire des croyances populaires), des contes de Grimm et d’Afanassiev. C’est un doctorat d’allemand, qui a pour titre:

L’Autre Monde et ses figures dans les Contes de l’enfance et du foyer des frères Grimm et les Contes populaires russes d’A. N. Afanassiev.

Caspar David Friedrich, Brouillard, 1807, huile sur toile, 34,5x52cm, Vienne, Kunsthistorisches Museum. Source: doc. pers.

Je précise simplement que Natacha est la traductrice de la prochaine édition critique des contes de Grimm, à paraître l’année prochaine chez Corti. Bon courage à elle pour la dernière ligne droite.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.