Le Vent dans les Saules, deux éditions critiques

A l’occasion du 150e anniversaire de la naissance de l’auteur du Vent dans les saules, deux éditions critiques du chef-d’œuvre de Kenneth Grahame sont publiées en langue anglaise. Une occasion de relire ce splendide récit avec quelques notes permettant de mieux le comprendre, même si (voir lien ci-dessus) les annotations sont toujours sujettes à caution… surtout quand les éditions critiques en question sont publiées, je le suppose, à la va-vite à l’occasion de jubilés comme celui-ci.

Il reste qu’une édition annotée et critique d’un classique de la littérature enfantine est un projet de livre possible et visiblement viable dans le monde anglo-saxon, chose qui n’est semble-t-il pas encore possible en France. A part l’édition de Marc Soriano pour les contes de Perrault (et très bientôt celle de Natacha Fertin pour ceux de Grimm), vous en connaissez beaucoup, vous, des éditions critiques de littérature pour enfants? Quand vous trouverez une édition correcte (je ne parle pas de la traduction, mais d’un système de notes et d’une introduction potables), en français, d’Alice au pays des merveilles ou de Peter Pan, je vous encourage à me la signaler, je serais très heureux d’en apprendre l’existence. Ce serait en tout cas le genre de projet éditorial qui permettrait non seulement de mieux connaître les œuvres, mais également de rectifier un tant soit peu certaines des idées reçues qui les accompagnent encore trop souvent (Carroll et Barrie pédophiles, Carroll consommateur de drogues – « Mais oui, la preuve c’est le mille-pattes qui fume! » –, etc.).


3 réflexions sur « Le Vent dans les Saules, deux éditions critiques »

  1. Aïe, et pour le coup je ne connais pas la qualité des traductions. Celle de Gérard Joulié chez Phébus est probablement pas mal. Sinon il y a celle de Jacques Parsons chez Gallimard, mais elle ne doit plus être disponible depuis longtemps. Encore une œuvre qui mériterait à être davantage connue en France… d’un autre côté, ce récit est tellement anglais!

  2. C’est une lecture (en français hélas) que je me promet depuis longtemps, ce petit billet m’incite à la découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.